Banner Ausblenden
Kleines Logo

Willkommen auf PSI-Online

Fachschaft

Discours pour le départ  à la retraite de notre chère Annie

Hier einige Zeilen aus einer Webseite, die gereimt auch zu singen ist (was ich aber lieber nicht möchte)

Denkbar wäre ja z.B. auch , dass wir Kernbegriffe aus der Strophe filtern, auf Karten schreiben oder über Laptop präsentieren und zeigen, dann umdrehen und auf der Rückseite würde eine deutsche Entsprechung stehen.

Après toutes ces années au boulot investi
Le travail accompli et les journées bien remplies
Tout cela est fini, voici venue lheure de la retraite
Ta carrière se termine et chacun déjà te regrette
Ainsi va la vie professionnelle, un jour tout se finit
Ainsi va lexistence nous te disons au revoir chère amie

Cest pour toi que nous sommes là, pour ton pot de départ à la retraite

Original unter: http://best-of-high-tech.com/fr/paroles-chanson-depart-retraite-collegue-parodie/                           Korrekturen wurden vorgenommen

Ja, in die Richtung könnte die Rede gehen, natürlich noch etwas persönlicher, auf Annie zugeschnitten. Außerdem stelle ich mir vor:

1. alle paar Zeilen Übersetzung für die Zuhörer (Sprachmittlung einmal umgekehrt)

2. kleine Lied-Refrain-Einschübe, z.b.:

nach: "Ta carriére se termine et chacun te regrette"  könnte die Frage an Annie kommen "Tu le regrettes aussi?" oder "Elle le regrette aussi?" und als "Antwort" singen wir den Edith Piaf Refrain:"Non, rien de rien, non, je ne regrette rien", am besten mit Klavierbegleitung.

Dieser Refrain könnte mehrmals eingeschoben werden, aber es gibt auch andere Piaf-Refrains, die vielleicht passen würden.

Am Wochenende denke ich über den Text nach. Ihr auch?

Viele Grüße von simone

Bonjour chères collègues

Mein Redebeitrag:

Chère Annie,

Nous savons à quel point tu aimes la langue française. Dans la salle des profs, dans les couloirs, devant l'ascenseur, partout où on pouvait voir te passer avec ton cabas à roulette, fidèle compagnon, on pouvait t'adresser la parole en français juste pour te faire plaisir. Il est donc tout naturel de prononcer un petit discours dans la langue de Molière pour ton départ à la retraite bien méritée.

Chère Annie, on gardera un bon souvenir de toi et tu nous manqueras pour plusieurs raisons :

La première, pour tes qualités de prof de français, bien sûr. Tu as accompagné tant d'élèves dans leur parcours tortueux vers un français impeccable, et s'ils nont pas tous réussi, ce n'est certainement pas de ta faute.

Nous n'oublierons pas non plus tes interventions lors de nos réunions de professeurs de français, surtout tes discours enflammés et impitoyables pour nous inciter à nous engager plus pour la journée franco-allemande, - même si elle tombait sur un samedi ou un dimanche. On na pas trop osé te contredire ouvertement de peur d'une réaction digne d'une diva hollywoodienne. Désormais, nos réunions seront peut-être un peu plus courtes mais certainement moins animées.

On gardera par ailleurs encore et toujours un bon souvenir de toi pour une autre raison.

Car avec toi, ce n'est pas seulement une prof de français très engagée qui sen va.

Tu étais - et tu l'es d'ailleurs toujours, bien sûr, - quelqu'un qui a de la classe. Ton allure, ta façon de t'habiller avec élégance, de parler quelque fois sur un ton un peu snobe sont sans égale. Voilà pourquoi tes apparitions dans la salle des profs restaient rarement inaperçues et donnaient un air mondain à la PSI. Donc, cest aussi un petit oiseau de paradis qui s'envole, laissant derrière lui un monde un peu plus ordinaire, un peu plus morne.

Enfin, tu as aussi le sens de l'humour. Cest un peu l'humour à la Annie Sauer-Hofer, mais il n'y a pas de mal, parce que chacun et chacune a droit à sa personnalité. On l'oublie un peu de nos jours où le conformisme est de nouveau très à la mode. Tout le monde y contribue sans s'en rendre compte pour autant. Voilà pourquoi nous espérons que tu apprécieras ces petits mots d'adieu en français rien que pour toi.

Chère Annie, nous, tes collègues de français, souhaitons sincèrement que tous tes projets pour la retraite puissent se réaliser.

Reste en bonne santé, ne nous oublie pas.

BONNE CHANCE, Annie !

Viele Grüße

Wolfgang

So fleißig, Wolfgang - super! Bin momentan so begeistert, dass mir noch keine Idee kommt, wie wir das dann "dolmetschen" . Werde darüber schlafen, vielleicht geht morgen etwas mehr.

Bonne nuit. Cäcilia

 

Erstellt: Cäcilia Müller (20.06.2012) Letzte Änderung: Wolfgang Pauker (25.06.2012)